Contact
Accueil > 25 – Appel à projets de recherche Prévention primaire 2014

25 – Appel à projets de recherche Prévention primaire (2014)

Appel à projets 2014

Appel à projets de recherche Prévention primaire

Clos


 

L’INCa, l’IReSP et l’ensemble de ses partenaires (DGS, INPES, CNAMTS, RSI et CNSA), ainsi que la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, l’ANRS, et la MILDT ont décidé de joindre leurs efforts pour soutenir et promouvoir la recherche sur la prévention. Une première initiative commune porte sur le lancement d’un appel à projets de recherche (AAP) sur la prévention primaire.

L’objectif est de soutenir des projets portant sur la prévention primaire, et en particulier sur les déterminants et les possibilités de modification des comportements individuels et collectifs.

Cet AAP s’organise en deux volets complémentaires :

1) Développer la recherche “fondamentale“, pour mesurer et comprendre

Il est nécessaire de développer une recherche « fondamentale », méthodologique, notamment en épidémiologie, biostatistique et sciences humaines économiques et sociales (SHES) qui permette de mieux mesurer, comprendre et expliquer les déterminants individuels, collectifs et institutionnels des comportements liés à la santé et de leur modification dans un sens favorable à la santé.

2) Déployer une recherche « interventionnelle » et de terrain, pour agir

Il convient de soutenir la mise en place d‘interventions visant à modifier effectivement les comportements en matière de prévention. L’AAP vise ici à susciter à la fois des projets de recherche concernant l’évaluation expérimentale (ou quasi-expérimentale) du déploiement d’interventions de prévention innovantes, ainsi que la mise en œuvre à plus large échelle d’interventions dont on a démontré par ailleurs l’efficacité.

Projets retenus :

Les projets portant sur la prévention primaire et notamment sur les facteurs de risque comportementaux individuels et collectifs, sur leurs déterminants notamment sociaux voire même les incitatifs ou déclencheurs des changements des comportements, avec une attention particulière pour l’évaluation d’interventions visant à agir sur ces facteurs dans un sens préventif.

Les projets de recherche associant directement des acteurs de terrain (interventions en population, évaluation de programmes d’action etc.) seront particulièrement bienvenus.

Modalité de soutien : projets de recherche sur 3 ans.

Montants alloués : de l’ordre de 150 000 à 200 000 €. La durée et le montant pourront exceptionnellement être supérieurs si les besoins de la recherche le justifient, notamment dans le cas de recherches interventionnelles.

Les projets étaient attendus pour le 10 janvier 2014.

Le texte de l’appel à projets ainsi que le guide du candidat sont téléchargeables ci-dessous :

 

 

La composition du Comité Scientifique d’Evaluation (CSE) de cet appel à projets était la suivante :

Annick Alpérovitch (présidente du CSE, Inserm)

Sandrine Andrieu (Inserm, Toulouse)

Claudine Berr (Inserm, Montpellier)

Gregor Burkhart (European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction ; Lisboa)

William Dab (CNAM)

Françoise Dubois-Arber (Université de Lausanne)

Laura Ferrer-Wreder (Stockholm University)

Thibault Gajdos (GREQAM, Université de Marseille)

Mark Hamer (University College London)

Gilles Hejblum (Inserm / UPMC)

Babak Khoshnood (Inserm)

Elio Riboli (Imperial College London)

Stephen Sutton (University of Cambridge)

Lion Shahab (University College London)

Harry Sumnall (Liverpool John Moores University)

Pierre-Yves Traynard (Centre médical de la Grange aux belles, Paris)

Nadia Younes (Université Versailles St Quentin)

 

Les résultats de l’appel à projets sont disponibles ci-dessous :