Contact
Accueil > Groupes de travail

Groupe de travail

 

Contexte

L’alerte et la surveillance peuvent reposer soit sur la constatation de l’émergence de phénomènes inattendus, nouveaux et constituant un risque potentiel pour la santé, soit sur l’existence d’hypothèses ou de résultats préliminaires de recherche qui justifient la mise en place d’un dispositif particulier, visant à prévenir la survenue de tels phénomènes ou à en limiter les effets. Les EPST et dans une moindre mesure les agences sanitaires sont producteurs de connaissance scientifiques, publiées ou non (parmi les connaissances non publiées : la « littérature grise », les informations échangées lors de congrès, les contacts informels, les données préliminaires …). La principale difficulté est de rassembler ces informations, de les trier de façon à en extraire les éléments pertinents, à les organiser et en permettre l’utilisation, et ceci en garantissant des niveaux de sensibilité et de spécificité acceptables. Notre objectif est d’entreprendre des recherches facilitant la mise en place un système d’ « intelligence scientifique » qui permettrait ensuite de participer à l’alerte des décideurs sur l’émergence possible de nouveaux risques sanitaires et qui pourrait ultérieurement déboucher sur la mise en place de nouvelles surveillances. On aura recours aux méthodes du « data mining » et d’autres méthodologies développées dans ce type d’approche appliqué à d’autres domaines (intelligence économique, etc.)

Objectifs et propositions

Plusieurs institutions partenaires du GIS-IReSP ont déjà organisé une veille scientifique ciblée sur leurs préoccupations. L’Afsset en particulier réunit régulièrement son réseau R21 pour une réflexion sur la veille.

L’IReSP a animé en 2009 un groupe de travail intitulé « Outils et méthodes pour la veille scientifique ». Son objectif était de favoriser une réflexion méthodologique sur les outils permettant de récolter l’information issue de la recherche, de l’organiser et de l’analyser dans le but de mettre en place un système permettant d’évaluer et d’anticiper les risques, de prioriser les sujets de recherche à soutenir et les événements à surveiller.