PLAN CANCER III – VACCINATION CONTRE LES PAPILLOMAVIRUS HUMAINS

 

La vaccination contre les papillomavirus humains

 

Les papillomavirus humains ou HPV (Human Papillomavirus) sont une famille de virus qui comprend près de 200 types différents. Ils sont désignés par un numéro correspondant à leur ordre de découverte. Certains de ces virus infectent la peau et d’autres les muqueuses génitales. Ils sont classés en trois groupes :

  • Les HPV de types cutanés (HPV-1, 2, 3…),
  • Les HPV de types cutanés et génitaux à faible risque cancérigène (HPV-6 et 11) responsables des condylomes (verrues) génitales,
  • Les HPV de types cutanés et génitaux à haut risque cancérigène (HPV-16 et 18 principalement, mais aussi 31, 33…).

 

La transmission des virus HPV peut avoir lieu par simple contact au niveau des parties génitales. L’infection HPV est l’Infection Sexuellement Transmissible (IST) la plus courante dans le monde : 80 % des femmes et des hommes y seront exposés au cours de leur vie.

Plusieurs sites anatomiques peuvent être touchés par une infection HPV, dont le col de l’utérus, le vagin, la vulve, le pénis, l’anus ou l’oropharynx. Même si ces infections touchent principalement les femmes, elles peuvent donc aussi se développer chez les hommes.

Les symptômes les plus courants d’une infection HPV sont les verrues génitales. Néanmoins, dans de nombreux cas, l’infection peut être asymptomatique, c’est-à-dire que l’infection HPV peut rester de manière « dormante » dans l’organisme sans provoquer aucun symptôme. La personne atteinte d’une infection HPV, y compris asymptomatique, peut transmettre l’infection. Dans le cas de virus à potentiel cancérigène élevé, la persistance de l’infection peut, au cours des années, entraîner la formation de lésions précancéreuses qui, si elles ne sont pas dépistées et traitées, peuvent évoluer vers des cancers.

 

 

Enjeux de la vaccination contre les papillomavirus

Les actions menées dans le cadre du Plan cancer 2014-2019

Projet de recherche interventionnelle en santé des populations « PrevHPV »

 

 

Pour en savoir plus sur les papillomavirus humains …